Passage

Romans 2:4